JavaScript semble être désactivé dans votre navigateur.

Vous devez avoir JavaScript activé dans votre navigateur pour utiliser les fonctionnalités de ce site. Cliquez ici pour savoir comment activer JavaScript dans votre navigateur.

NOUVEAU SITE           Configuration responsive        Affichable sur mobile, tablette et PC

Aujourd’hui sainte :
Emma


Téléphone  04 66 88 35 38
De 9h à 12H et 14h à 17h, sauf le samedi et dimanche

Bureau ouvert
Condamnée pour un " mariage gris " (INDRE)
Condamnée pour un \" mariage gris \" (INDRE)
 

Tribunal correctionnel de Châteauroux

 

Une ressortissante marocaine comparaissait, mercredi, pour « un mariage contracté pour l'obtention

 d'un titre de séjour ou l'acquisition de la nationalité française ».

Une cérémonie avait été orchestrée, en novembre 2013, à Rabat (Maroc), entre un Issoldunois et la prévenue. Une liaison, née sur Internet, allait donc se conclure de l'autre côté de la Méditerranée. Après les agapes, le couple s'installait à Issoudun, mais tout allait se fissurer très rapidement.« Incompatibilité d'humeur, mode de vie différent », détaille Me Pascaline Courthes, avocate de la prévenue.

 

Pour le ministère public, nous sommes bien dans le cas de figure « d'un mariage gris ». Ces unions qui permettent d'obtenir la nationalité française en dupant son conjoint sur ses réels sentiments. Ces mariages feraient des milliers de victimes, chaque année, en France, principalement chez les femmes.

Interdiction définitive du territoire français

 « La région parisienne croule sous les dossiers de cette nature », devait même affirmer Karim Mohamed, substitut du procureur, et les zones rurales commencent à l'être également, en raison des réseaux sociaux. Mêmes réseaux sociaux qui ont permis à l'accusation d'évoquer « des propos trèsnégatifs »proférés par l'épouse sur son mari.

A l'issue de ces échanges, la prévenue a été condamnée à six mois de prison avec sursis, une interdiction définitive du territoire français et devra verser 2.000 € de dommages et intérêts à celui qui a été dupé.

 « Nous devrions faire appel de cette décision », a précisé son avocat.

 Source 

Aidez-nous à soutenir "les victimes" de ces "escrocs sentimentaux", ils ont besoins de vous, de nous pour gagner leurs procès jusqu'en "cassasion" pour faire reconnaitre leur honneteté et leur bonne foi, en "adhérant" ou en faisant "un don", nous vous en remercions par avance pour eux, les victimes, et leurs "enfants papiers" qui ne sont pour rien dans cette "ESCROQUERIE" ou les pouvoirs publiques ferment volontairement les yeux
BULLETIN D'ADHESION 2016

    0 articles.

Recherche rapide
Départements
Cartes acceptées
Partager un article
Partager par courriel
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
QRcode des sites internet