JavaScript semble être désactivé dans votre navigateur.

Vous devez avoir JavaScript activé dans votre navigateur pour utiliser les fonctionnalités de ce site. Cliquez ici pour savoir comment activer JavaScript dans votre navigateur.

NOUVEAU SITE           Configuration responsive        Affichable sur mobile, tablette et PC

Aujourd’hui saint :
Aimée


Téléphone  04 66 88 35 38
De 9h à 12H et 14h à 17h, sauf le samedi et dimanche

Bureau fermé
Une annulation de mariage, ça n'arrive pas tous les ans !
Une annulation de mariage, ça n\'arrive pas tous les ans !
 

Cette victime vient d'obtenir l'annulation de son mariage et témoigne

Se marier avec un sans papiers :

une incertitude quand ce n'est pas deux cauchemars

celui de l'époux traître qui harcèle et maltraite

et celui de l'administration qui suspecte

Il est rarissime qu'amour et papiers fassent bon ménage

Et quand on en est conscient(e) le conjoint séduit ou distrait 

a pour seul repère l'horloge de l'administration

Je n'étais pas encore ménopausée

une croix sur les enfants 

il nous faut bien nous "installer"

on n'ira pas chez le notaire

un mariage sous la communauté des biens 

y a pas mieux pour se ligoter de ses propres mains

libérer des crédits à exporter 

et des traites au conjoint qui reste à payer

L'implication matérielle ? 

tu vois bien que je me lève tôt mais travaille peu 

et j'ai des dettes envers maman

J'ai joué au pile ou face 

ça passe ou ça casse 

ce mariage au sans papiers 

c'est doublement risqué 

le comble est que j'en suis consciente

mais c'est qu'il fut tellement pressé 

que je ne pus prendre le temps de me décider !

 

Et ses magouilles au quotidien trahissent les discours sans fin

au contraire, c'est lui la victime et moi le pharaon

en Egypte, sa famille et les sages du quartier 

déclarent paisiblement : 

chez nous, c'est tout à fait courant

qu'un homme se marie chez lui et se lie à l'étranger 

pour une durée déterminée

Premier verrou sauté : la durée de vie commune 

date anniversaire du mariage 

il se la joue victime de râles et simule la crise du foyer

les bagages à déménager

c'est en fait les cadeaux à embarquer

Il part sans mot dire sans révéler

le disparu rentre chez lui pendant trois mois 

et revient comme si de rien

Il pleure, il fait l'agneau, le renard, la victime

jure par les mots du Livre Saint

tout passe pourvu que je ne détienne aucune trace

Peu à peu l'embarras et la honte m'enlisent 

je perds mes forces

je ne veux ni séparation ni divorce

j'ai à dos la famille puis les amis

personne ne me comprend

personne ne me parle vraiment 

on voit et on attend  

Il arrive qu'on m'interpelle 

qu'on me souffle des indices 

moi je ne vois pas ou le refuse

cela fait si peu de poids...

Je suis aveugle car dedans

je me débats entre ses griffes

je ne fais pas de spectacle, je le subis

vu de loin tel un martyr

Il est l'acteur mon prédateur j'en suis la proie

face à l'échec, je m'enfonce je déprime je suis mal très mal

dernières cartouches, je tente encore, l'espoir : 

j'efface mes doutes range ma plainte au préfet 

et me désiste du divorce entamé

Lui il est là, ce n'est pas encore le moment

pour le titre de 10 ans 

il se sert dans mon sac puis se ramène 

crée une dispute et s'éclipse 

à jamais

A cette heure-là, je n'imaginais pas les humiliations 

secrétariats des ministères

voyeurisme des employés

l'indifférence de certains

prêchant les droits sans résultat

les suspicions de l'administration 

mariage gris ou échec d'un mariage blanc ? 

J'entame le divorce pour faute 

hélas tous ces faits et ces papiers sont inutiles

suis -je naïve ?

une voix au guichet j'entends

il est marié si ça se trouve 

au même moment surgit un revenant

pitié ou compassion 

il enquête au pays lointain cette fois-ci 

le déplacement, la peur de l'inconnu, les frais de séjour l'arnaque de l'assistant

les prix me dépouillant

et si je retournais bredouille ? 

et s'il n'y a pas d'hôtel dans le village ni de transport ? 

et si je ne trouve pas le chemin 

et si on me repère ou me kidnappe ? 

j'y vais quand même en kamikaze

la peur au ventre devant une maison

une autre épouse et des enfants

je me découvre en rivale

mon mariage on connaît pas

pour les papiers faut débourser et s'effacer

me voilà sauve je reviens 

une bigamie à mon insu

le divorce je peux le rompre

j'exige la nullité

oui mais l'acte de naissance ne montre rien 

y a pas de mention c'est égyptien

ou c'est flou ou contrasté

le procureur a rétorqué

le juge a enchaîné

ce n'est pas clair faut retourner

le parquet va enquêter

mes papiers sont suspectés

le consul faut pas compter ni en France ni à l'étranger

partout t'es moins que rien

il faut que tu t'accroches

si tu relâches tu tombes à jamais

saisir la société, les députés, les engagés, 

les inutiles et les expérimentés

faut consulter et diversifier 

tenir par tous les bouts

les hypothèses et les résumés

faut s'exprimer analyser contester et critiquer

faut encore chercher et à nouveau se retrouver

faut écrire et réécrire

écrire et faire écrire 

écrire et se faire lire 

puis relancer

faut agir et remplacer 

parfois se substituer

faut aussi bien suivre et contrôler

appeler et dissuader

scander justice et raisonner

modestement et dignement

faire une pause et repartir

compter le temps et les actions

très patiemment mais sûrement

rebondir et ne jamais désespérer

faut y croire et le prouver

quatre ans sur le chemin de la vérité.

Facile à dire pas à gagner

un jour j'avais tout lâché

ANVI.fr c'est sur le net 

décrochez et vous verrez

ANVI ça donne envie

de découvrir et de réagir

de voir les autres et d'écouter

de voir plus clair et se ressaisir 

se reconstruire et se maintenir

aux diapason des solidaires

ANVI combat le mariage gris

ANVI îlot des engagé(e)s

des victimes et solitaires

et du succès je vous parie.


K Z


 
Aidez-nous à soutenir "les victimes" de ces "escrocs sentimentaux", ils ont besoins de vous, de nous pour gagner leurs procès jusqu'en "cassasion" pour faire reconnaitre leur honneteté et leur bonne foi, en "adhérant" ou en faisant "un don", nous vous en remercions par avance pour eux, les victimes, et leurs "enfants papiers" qui ne sont pour rien dans cette "ESCROQUERIE" ou les pouvoirs publiques ferment volontairement les yeux
BULLETIN D'ADHESION 2016

    0 articles.

Recherche rapide
Départements
Cartes acceptées
Partager un article
Partager par courriel
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
QRcode des sites internet