JavaScript semble être désactivé dans votre navigateur.

Vous devez avoir JavaScript activé dans votre navigateur pour utiliser les fonctionnalités de ce site. Cliquez ici pour savoir comment activer JavaScript dans votre navigateur.

NOUVEAU SITE           Configuration responsive        Affichable sur mobile, tablette et PC

Aujourd’hui saint :
René

Merci de nous écrire à
Joindre impérativement votre N° de téléphone pour que l'on puisse vous rappeler
La Belgique avertit les touristes
La Belgique avertit les touristes
 

Je tiens à vous signaler que le gouvernement belge estime le phénomène suffisamment préoccupant pour en parler. C’est un bon début et un exemple à suivre pour la France de Prévention auprès des ressortissants se rendant en Tunisie dans "conseils aux voyageurs" sur le site du SFP du ministère des affaires étrangères Belge

L’ambassade a constaté ces dernières années un nouveau phénomène social. Certains jeunes Tunisiens, d’origine souvent modeste, sont passés maîtres dans la séduction de femmes plus âgées, dans les clubs et hôtels du bord de mer. Sous couvert de grandes déclarations d’amour, ils cherchent à tirer un profit pécuniaire de la personne, voire à la convaincre de se marier afin d’obtenir un titre de séjour en Belgique. En plus du grand amour, le fait que les couples non mariés heurtent la tradition tunisienne est souvent mis en avant pour justifier le mariage. Il faut cependant savoir que selon cette même tradition, le mariage entre une femme plus âgée que l'homme va totalement à l'encontre des mœurs locales. Il convient donc à nos ressortissantes de rester prudentes et lucides lorsqu’elles sont abordées par de jeunes séducteurs tunisiens.

Je précise que cet avertissement devrait également être donné aux jeunes femmes et aussi aux hommes qui ont le même âge que leur ami(e) tunisien(ne), comme c’est mon cas et celui de beaucoup d’autres. Il serait salutaire que les autorités françaises préviennent du problème de ce système à grande échelle qui se développe en Tunisie (depuis 2006). En effet, ces combines semblent représenter un pourcentage en fort progression du produit intérieur brut de la Tunisie (sur Internet j’ai lu 5%). Aussi, il est dans l’ordre des choses qu’une réelle prise de conscience de ces délits, par les autorités franco-tunisienne, les Ministères des Affaires Etrangères, mette, sans ambiguïté, un frein à ces arnaques financières (commerciale, amicale, sentimentale, mariages gris…). Une impunité sur ces délits ouvre la porte, obligatoirement, à la récidive et aux dérives les plus abjectes (jusqu’à l’arnaque aux assurances vies, comme j’ai entendu un individu en parler à la plage de l’Hôtel Cédriana de Djerba, dont il est employé –

Je veux dire que les Ambassades ici en France ne font rien, pour prévenir les personnes qui partent dans ces pays, et encore moins les agences de voyage. Ils nous parlent simplement des arnaques dans les boutiques. Est-il possible d’envisager de mettre en place tout un système de prévention et de délivrer à chaque voyageur, avec son billet d’avion, un papier avec les mises en garde contre ce phénomène que bien souvent les gens ne connaissent pas et qu'ils découvrent une fois sur place. La prévention peut avoir lieu aussi dans les Ambassades, sur leurs sites officiels, dans les hôtels de ville avec des fascicules, à l’office national du tourisme tunisien, dans les aéroports, dans des programmes (courts ou longs) sur les chaînes publiques (France 2, France 3, France 5…).

Enfin, pour avoir travaillé plusieurs années à France Télévision, je trouve que votre intention de faire une campagne dans les médias télévisés (JT, documentaires, magasines….) est une excellente démarche pour faire prendre conscience du problème et agir ensuite avec les autorités françaises.

Florence C.

 
Aidez-nous à soutenir "les victimes" de ces "escrocs sentimentaux", ils ont besoins de vous, de nous pour gagner leurs procès jusqu'en "cassasion" pour faire reconnaitre leur honneteté et leur bonne foi, en "adhérant" ou en faisant "un don", nous vous en remercions par avance pour eux, les victimes, et leurs "enfants papiers" qui ne sont pour rien dans cette "ESCROQUERIE" ou les pouvoirs publiques ferment volontairement les yeux
BULLETIN D'ADHESION 2016

    0 articles.

Recherche rapide
Départements
Cartes acceptées
Partager un article
Partager par courriel
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
QRcode des sites internet